janssen en dieperink

Jansens & Dieperink de Zaandam, leader mondial dans le domaine des silos en aluminium, s’est tourné vers le soudage robotisé pour le soudage de segments de silos en aluminium.

Jansens & Dieperink de Zaandam, leader mondial dans le domaine des silos en aluminium, s’est tourné vers le soudage robotisé pour le soudage de segments de silos en aluminium. Pour le soudage de longueurs dans un mouvement linéaire, le fabricant utilisait depuis des années des machines à soudure longitudinale semi au­tomatiques. Mais leur sensibilité aux interférences rendait le processus peu fiable, ce qui générait des retards dans le reste du processus de production. Valk Welding a livré deux cellules de soudage robotisé, dont l’une est équipée du système de suivi de joints de soudure Arc-Eye. Ronald van Halderen, directeur de l’entreprise : “En tant que leader de marché, nous nous devons de rester dans le peloton de tête. Avec ces installations de soudage robotisé haut de gamme, nous entrons de plein pied dans l’automatisation et ses avantages en continuité, en qualité supérieure et constante, et une diminution du travail manuel. »

Acquérir de l’expérience avec le nouveau processus

Dans la première cellule, les extrémités de quatre segments sont soudées. Ronald van Halderen: ”Avec cette première cellule, nous découvrons tout ce qu’il se passe lorsque l’on traite le processus d’une autre manière. Avec Valk Welding, on a dû faire face à des problèmes d’alimentation de fil et de tolérances. Une fois ces problèmes maîtrisés, les avantages du ren­dement constant ont été évidents pour le reste du processus. Vous vous tournez alors vers les autres parties du processus où on soude encore avec des machines semi-automatiques. »

La recherche avec un capteur laser

“Peu de temps après, nous avons remplacé la machine à soudure longitudinale pour les longs côtés des segments par une installation de soudage robotisé. La cellule fournie par Valk Welding comprend deux robots de soudage sus­pendus offrant un déplacement longitudinal de 19 m et qui desservent deux tables de serrage. Ces robots de soudage Panasonic TA 1600 peuvent souder, simultanément, des segments d’une longueur maximale de 7 m. » Jansens & Dieperink a également décidé d’équiper cette nouvelle installation robotisée d’un système de suivi de cordons de soudure, bien que cela ne soit pas strictement nécessaire pour des soudures droites. La société est bien décidée à poursuivre son automatisation avec le déploiement de robots pour la réalisation de soudures. Etant donné qu’il s’agira du soudage de grandes formes rondes et coniques, un tel système de suivi de joints de soudure s’avèrera nécessaire. “L’expérience que nous acquérons aujourd’hui avec ce système nous servira plus tard. »

Technologie de soudage robotisé haut de gamme

En optant pour les robots de soudage à l’arc Panasonic TA et la nouvelle génération de commande de robot G3, Jansens & Dieperink s’équipe de la toute dernière technologie en robot de soudage. Panasonic propose un sys­tème complet, spécifiquement développé pour le processus de soudage à l’arc, et dont tous les composants comme le robot, la commande, la caméra laser, l’alimentation du fil et le logiciel, sont produits en interne. Ceci offre l’avantage que tous les composants sont optimalisés entre eux. Ronald van Halderen: “Valk Welding dispose en plus du savoir-faire pour intégrer idéalement cette solution dans l’installation fonctionnelle.

 

Demande d’informations

Retour au sommaire