Kemeling 1

Kemeling Kunststoffen robotise le processus de soudage thermique

Le soudage thermique de panneaux en matière plastique est un processus presque entièrement manuel, dans lequel les professionnels expérimentés chauffent à la fois les panneaux avec une extrudeuse électrique en continu et ajoutent simultanément de la matière. Kemeling Kunststoffen, une entreprise située à Naaldwijk, une ville aux Pays-Bas, a eu l'idée d'utiliser un robot pour effectuer le travail et s'est tout naturellement rapprochée de Valk Welding. Initialement, le robot de soudage du plastique était destiné à la soudure thermique de gros réservoirs cylindriques prévus pour accueillir des liquides. Aujourd'hui, chaque moment libre est également employé pour produire d'autres pièces. Robert Kemeling (Directeur général) : « Nous découvrons continuellement de nouvelles applications. »

Kemeling Kunststoffen fabrique des conteneurs, des citernes, des puits, des caisses et des enveloppes en plastique pour d'autres applications agricoles et horticoles, la construction navale et la construction de yachts, le traitement de l'eau et le génie civil, etc. Souvent pour le stockage de substances liquides et solides. 80% des produits fabriqués par l'entreprise le sont à partir d'un panneau en HDPE plat dont l'épaisseur varie entre 6 et 30 mm. Les panneaux sont découpés à la bonne taille, formés selon les contours, ajustés et encollés par soudage bout à bout ou soudage thermique, après quoi les composants individuels sont connectés à un produit final.

Concept auto-élaboré
Robert Kemeling précise : « La connexion de haute qualité des pièces nécessite un soudeur certifié, tandis qu'un robot peut également être utilisé par un employé non certifié. Cependant, des connaissances de niveau scolaire du premier cycle sont nécessaires pour la programmation. C'est pour cette raison que nous avons élaboré les possibilités d'automatisation du robot en mettant à contribution des stagiaires en licence universitaire. Nous avons utilisé un robot ABB d'occasion pour préparer un test de mise en place du soudage thermique du panneau HDPE. Ce concept a été élaboré par Valk Welding via une configuration dans laquelle des réservoirs cylindriques d'un diamètre de 3 m étaient thermo soudés à la fois à l'intérieur et à l'extérieur sur une plaque de support. La table tournait à une vitesse que l'extrudeuse pouvait suivre.

La force de Valk Welding réside en particulier dans la traduction de notre concept en une cellule de travail robotisée, en mettant l'accent sur le contrôle du robot et la communication avec la table rotative. »

Processus propre sans tolérances critiques
Au cours du processus, du plastique est ajouté depuis la bobine tandis que l'extrudeuse chauffe la matière des deux panneaux, ce qui amène les trois éléments à former une liaison moléculaire particulièrement forte. Hessel Luiten, qui a accompagné l'ensemble du projet en tant qu'étudiant-stagiaire en licence « conception de produits industriels », est maintenant responsable de la programmation et de l'installation complète du robot. « C'est un processus entièrement propre, au cours duquel aucune vapeur n'est libérée contrairement au soudage du métal. En outre, les tolérances sont moins critiques. Tant que le robot appuie sur l'extrudeuse en position inclinée suivant un angle vertical donné, le chauffage est suffisant pour faire fondre la matière. La majorité des connaissances et de l'expérience réside dans la façon dont les pertes dimensionnelles qui résultent de la fusion peuvent être compensées ».

Des économies de main-d'œuvre
Les principales économies sont celles réalisées sur les coûts de main-d'œuvre et la garantie de la qualité. Robert Kemeling conclut : « La capacité de production est augmentée car maintenant un seul opérateur travaille sur deux conteneurs simultanément. En outre, le travail se déroule suivant un mouvement constant et ininterrompu, ce qui garantit une qualité élevée et constante. Enfin, la manipulation en continu d'une extrudeuse est une charge importante pour le spécialiste. »

Kemeling%202.jpg

www.kemeling.nl

 

Demande d’informations

Retour au sommaire