Rustek productkopie

En investissant dans trois systèmes de soudage robotisés Valk Welding et dans un logiciel de programmation DTPS hors ligne au cours des quatre dernières années, Rustek - un fabricant danois de poêles à granulés - a réussi à faire en sorte que la qualité a

Le sous-traitant général Rustek A/S, membre du Groupe de production NBE de poêles à granulés au Danemark depuis 2010, est plus spécifiquement spécialisé dans la production des pièces internes de ces poêles à granulés de bois. Rustek réserve 20% de sa capacité à la production de fournitures générales à d’autres tiers. Au cours des dernières années, la société a considérablement investi dans l'automatisation des organes essentiels de son processus de production.

Des tâches de soudage complexes
L'utilisation d'un poêle à granulés de bois pour le chauffage a fortement augmenté ces dernières années dans tout le reste de l'Europe. « La demande en forte croissance a engendré des problèmes de production, en partie dus aux tâches de soudage relativement complexes. Surtout les pièces en acier à l’intérieur des poêles. « La plupart des composants sont réalisés à partir de plusieurs sections de tôle avec des cordons de soudage complexes », explique René Ramsdahl (PDG de Rustek). « Chaque produit implique aisément plus de 15 à 20 mètres de soudure qui doivent être résistants à la pression. Dans certains cas, on peut retrouver jusqu'à quatre connexions différentes sur chaque pièce. Cela nécessite des compétences professionnelles et une parfaite stratégie de mise en oeuvre.

Expérience acquise avec la « Mini cell »
« En 2012, nous avons démarré le soudage robotisé de petits produits en acier inoxydable sur la « Mini cell » de Valk Welding. Lorsque le volume est passé à plus de 2 000 unités par an, nous avons fait un nouveau pas en avant en optant pour un robot de soudage sur châssis en H de plus grande capacité. Cela nous a donné la capacité supplémentaire dont nous avions besoin pour souder avec le robot les châssis destinés aux pièces internes des poêles à granulés de bois. Ce robot a également amélioré de manière significative la qualité de la soudure. « Le robot de soudage réalise une soudure très précise qui est la même pour chaque produit », explique René Ramsdahl.

Troisième robot de soudage
Le volume de production a fortement augmenté sur une période de quatre ans seulement. « L'augmentation du volume nous a également contraint à étendre la capacité du département soudage. Le troisième robot de soudage opère sur une piste et se déplace entre les deux stations. Cette solution nous a permis de travailler de façon plus souple et nous a également aidé à la mise en oeuvre de produits de grandes dimensions », ajoute le PDG. Le troisième système de soudage robotisé fourni par Valk Welding est le tout dernier robot de soudage Panasonic TA-1900WG3, qui est conçu spécialement pour le soudage à l'arc.

Le logiciel est la clé !
Les investissements dans le logiciel et son optimisation constituent une composante importante du budget annuel. « Bien qu'il soit parfois ressenti comme un gouffre financier par leur acquéreur, les investissements logiciels
nous sauvent la mise en de nombreuses reprises. Chaque mise à jour permet de faire un pas en avant supplémentaire dans l'optimisation du processus de production », explique René Ramsdahl. Cela vaut aussi pour le département soudage, où nous programmons les robots de soudage plus intelligemment hors ligne grâce au package DTPS de Valk Welding. Nous sommes ainsi en mesure de gagner un temps précieux au regard des temps de cycle, mais cela se traduit aussi par des temps de fonctionnement plus élevés des robots de soudage. (Une mise à niveau DTPS coûte moins de 1 000 € par an)

Dans l'ensemble, estime René Ramsdahl, sans nos efforts d'automatisation, l'entreprise n’aurait pas été suffisamment compétitive au Danemark. Les procédés de production sont désormais automatisés pour les opérations de cintrage et de soudure, sans oublier les autres tâches. Cela nous permet d'offrir un produit de haute qualité qui est aussi moins cher et surtout mieux que celui de nos concurrents », ajoute-il. www.rustek.dk 

Valk%20W%20DK%20Rustek%202013%200208.jpg

Demande d’informations

Retour au sommaire